De Małogoszcz à Morawica Étape du 19 juillet

, par Sur Les Pas d’Iga

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Départ de Małogoszcz Cimenterie polonaise….Lafarge Le château de Checiny Même en Pologne, Jean-Paul n'oublie pas les priorités Chez Ewa, la soirée s'annonce bien... Les grillades au feu de bois Hummm... Soirée très conviviale chez Ewa

Intendance : 3, Cyclistes : 10
21 km pour certains et 10 de plus pour d’autres.
Après un petit déjeuner copieux à la polonaise (charcuterie, fromage, tomate, œufs brouillés, beurre confiture…), nous sommes tous prêts à partir à 8h30 pour un circuit annoncé de 34 km.
Nous commençons par faire le tour de la ville et aussi de la grande cimenterie Lafarge, bien connue en France et implantée à la sortie de la ville du fait des nombreuses carrières existantes dans la région.
Pour trouver la sortie, on aura ainsi fait 6 km de plus et nous voilà sur la route principale qui nous conduira à la première étape prévue de Chęciny où nos amis conducteurs et intendants nous attendront pour le café.
C’est un axe principal et direct jusqu’à Morawica, malheureusement très fréquenté par les camions et dangereux. Nous devons donc rouler pour la première fois en file indienne et sans convivialité. Certains prennent tout de suite la tête du peloton et les autres suivent la route plus loin derrière, tranquilles. L’état de la route nous oblige à une grande prudence, car celle-ci, pourtant goudronnée, est couverte d’ornières latérales laissées par le passage des camions (kolejny). L’Europe n’est pas encore passée là. Le paysage est jalonné de maisons éparses avec des constructions neuves qui côtoient les traditionnelles maisons en bois. Nous rencontrons une dame polonaise qui nous confirme la bonne direction mais insiste pour nous inviter chez elle à boire de l’herbata et nous souhaite la bienvenue. Mais aujourd’hui, nous avons rendez-vous à 12h30 à Brudzów à 5 km de Morawica, et nous devons donc décliner son invitation avec regret. On continue sur une petite route qui monte vers le château de Chęciny et là les ennuis commencent.
Arrivés au sommet, on apprend que les minibus ont du mal à nous rejoindre, les téléphones portables s’activent mais sans succès. Sylvie et Jean-Marc doivent retourner sur leurs pas et feront ainsi 10 km de plus pour revenir avec les deux minibus. Les autres auront attendu 1h30 au pied du château. Il est donc trop tard pour continuer à vélo et nous chargeons les véhicules. Ouf, nous trouvons notre hébergement dans les temps, grâce à Francis et Béatrice qui vont aux renseignements. Il s’agit d’un Agroturystyka en pleine campagne, mis à notre disposition gracieusement par la municipalité de Morawica.
La distribution des chambres est folklorique car notre hôte souhaitait faire une chambrée de filles et nous, nous avions l’habitude de notre répartition par couple en priorité. Finalement tout s’arrange dans la bonne humeur.
Le repas polonais nous attend : une soupe, (zupa Zalevaika) composée de saucisses, pommes de terre, aneth, laurier, beurre. Le deuxième plat arrive il s’agit de Zapiekanca (gratin de choux, pommes de terre, plusieurs sortes de viandes et diverses herbes), le tout accompagné de salade de tomates et concombres. Repas très copieux arrosé de la fameuse kompot au grand dam des gars qui réclament la piwo.
L’après-midi est libre, certains optent pour la sieste, d’autres la lessive, la lecture, la marche ou bien encore le vélo. Ce temps libre est apprécié par tous. Les dictionnaires sont de sortie, il va falloir se familiariser avec la langue et se faire comprendre.
Ce soir le repas est également offert, nous prenons le repas autour d’un feu de bois, avec Kaszanka (boudin noir avec des grains d’orge et épices), Bigos (choucroute polonaise) et saucisses fumées et grillées. La soirée se termine au tour du feu en chanson et danses sur des musiques polonaises. Tous les mets ont été préparés par Ewa avec des produits de sa production.

Article suivant Article précédent