De Proślice à Częstochowa Étape du 16 juillet

, par Sur Les Pas d’Iga

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

La demeure de Proslice, grandiose, est en cours de rénovation Petit détour vers l'église en bois datant de 1546 Rencontre dans les bois de Broszow La vierge Noire de Jasna Gora

Compte rendu du vélo.
Vélo : 11 participants sur 43 km.
Intendance : 4 participants
Départ 8 heures 30

Après un petit déjeuner classique et copieux polonais dans la petite pension de Proślice, (commune de 300 âmes) à savoir jambon, fromage, omelette, chou, tomate, etc …, la propriétaire nous fait visiter l’église de Proślice, une splendide église en bois datant de 1546. L’orgue a 200 ans et le clocher date de 1773. Il a été restauré en 1859.
Départ véritable à 8h45 précises, direction le petit village de Nasale, distant de 18 km, un village de 400 habitants peuplé de polonais, d’ukrainiens et de kazakhs. La station d’épuration, la maison de la culture, le jardin d’enfants et le parking ont été financés à 7O% par l’Union Européenne, le reste par la commune. 
Après une pause-café près de la station d’épuration (on pensait que c’était un étang), départ mouvementé surtout pour les membres des minibus en particulier quand la carte dit à droite et que le GPS de Christine dit à gauche (c’est un GPS de Couëron, ceci peut expliquer cela), bien sûr le parcours se termine dans les bois sur des chemins forestiers. Moralité de cette matinée du 16 juillet, les chauffeurs sont devenus des vrais pros… surtout en marche arrière. On s’est même posé la question de savoir si le compteur n’allait pas tourner à l’envers ce qui aurait fait du bonus sur le « compte voiture ».
On décide donc de modifier le programme : rallonger l’étape du matin et ne pas faire de vélo l’après- midi. Une fois les vélos rangés, le déjeuner peut commencer, nous sommes à Boroszów. Il est 13 heures. Nous avons abandonné la Pilsner Urquell pour la Zywiec. Le parcours vélo du jour aura été de 43 kms. Le reste du parcours vers Częstochowa va donc se faire en minibus. L’idée est d’arriver de bonne heure pour visiter le sanctuaire de Notre Dame de Jasna Gora (la montagne lumineuse). Après avoir déposé les valises au 40 Ulica Stanistawa Wodzickiego, direction le sanctuaire situé à quelques minutes à pied.
Pour les Polonais, l’image de la Vierge Noire de Jasna Gora est devenue un emblème pour la Pologne comme le drapeau blanc et rouge. La légende veut que Saint Luc l’évangéliste ait peint ce tableau. En fait, il s’agirait d’une copie d’une icône byzantine datant du Ve siècle et reproduite au XIVe siècle. Par an, on estime à plus de 5 millions de fidèles qui viennent vénérer la Vierge Noire.

Article suivant Article précédent