De Podebrady à Hradec Králové Étape du 13 juillet

, par Sur Les Pas d’Iga

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

La qualité du logement laissait un peu à désirer Dernier petit dèj avec Jitka et ses petits fils Encore un havre de paix pour les cyclistes La sieste ... Nos techniciens "vélo" réparent les pneux crevés Quand Denis perd une petite vis de lunettes…

Compte rendu vu du vélo.
Vélo : 11 participants sur 65 km.
Intendance : 4 participants
Départ 8 heures 45 du camp à 5 Km de Podebrady.
Après un copieux petit déjeuner sur les bords de l’Elbe, départ de la caravane à 8h45, d’un côté les chauffeurs accompagnent Jitka et ses petits-enfants Sébastien et Mathias qui prennent le train pour rentrer à Plzen.
Les cyclistes prennent directement la piste cyclable n° 24 des bords de l’Elbe, départ sous un petit crachin rapidement dissipé. Un beau parcours relativement plat à travers les champs et villages. 10h45 la pause-café à Zirélicé. Le temps se met rapidement au beau avec un petit vent de face. Le parcours est roulant.
A 12H30 après 40 km pause pique-nique à Pisek, près d’une aire de jeux ombragée. Après le repas et la sieste reprise des vélos pour rejoindre, Hradec Kralové.
65 km parcourus dans la journée, l’étape se fait à vélo entièrement, sans incident mécanique. A l’exception de la chaine de vélo de Denis qui a sauté en poursuivant Francis en échappée.
Les rustines posées hier sur la roue avant du vélo de Sylvie n’ont pas tenu le coup, les techniciens ont préconisé un changement de chambre à air, avant le départ du 14 juillet.
Parmi les petits soucis, citons la perte d’un verre des lunettes de Denis, retrouvé dans son lit, réparation assurée grâce au matériel performant et sophistiqué d’André. La veille, Richard a semé les clés du minibus finalement retrouvées. André a semé plusieurs fois son couteau, retrouvé également. Ils ont découvert qu’ils avaient leurs poches percées. Nicole et Eliane avec leurs doigts de fée ont recousu les poches. Dans la série des têtes en l’air, Nicole a oublié son sac au restaurant. Francis a aussi perdu sa clé USB ce soir-là. Le chef suggère qu’elle est peut être restée sur son PC. Après maintes recherches, il l’a effectivement retrouvée ce soir dans sa pochette. Conclusion « Toujours écouter le CHEF » .
Francis peu rassuré par l’environnement du gîte a préféré passer la nuit dans un véhicule avec Béatrice et Sylvie dans l’autre. Nous nous apercevrons le lendemain que le camp était gardé par un vigile et son chien Ah, Ah, Ah.

Article suivant Article précédent