De Losheim am See à Bosen Étape du 17 juillet

, par Bernard, Denis, Jean-Paul, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

après la nuit pluvieuse, on hésite à sortir de la tente ! village aux maisons peintes le kangoo transformée en séchoir ! Hmm !, le repas de Sylvie vaut 15/20 !

Aujourd’hui étape Losheim am See - Bosen (initialement Oberthal). L’étape a été relativement courte, 36 km. Au départ, à Losheim am See, Denis a déraillé par 2 fois. Le parcours été plutôt vallonné. Dans la région, les cyclistes ont pu emprunter de nombreuses pistes réservées aux vélos. Le temps était relativement humide, mais n’’a en rien impacté l’’humeur joyeuse du groupe.
Jean Paul est au top de sa forme, il grimpe des côtes de plus de 3 km « les doigts dans le nez » (avec une certaine aisance).
Bernard est au top pour régler tous les problèmes d’’intendance et de logistique. Sylvie, elle aussi, est en forme.
Le groupe se voit déjà aller au delà de Prague en vélo à la seule condition que nous leur envoyions quelques subsides. (plaisanterie de Sylvie). Ce soir, nos amis se reposent dans un camping de Bosen,
Espérons que la nuit ne soit pas trop humide pour les problèmes d’infiltration dans la tente de Jean Paul.

Contrairement au camping de Briey, le concert de Losheim vient de la forêt ... on entend les violons ...
Les lunettes de Jean-Paul sont retrouvées à l’accueil. Le gérant du camping de Losheim nous donne un livre concernant tous les campings d’Allemagne, cela nous permet de choisir notre étape pour ce soir. Ouf ! nous ne coucherons pas sous un pont ni dans un fossé mais dans un camping 5 étoiles !
Le parcours de Losheim à Selbach, en voiture, est très agréable. Nous traversons des bois et des villages aux maisons peintes avec des couleurs variées. Un arbre en trompe l’œil à l’angle d’une maison attire notre attention... nous prendrons la photo lors de notre prochain voyage.
Les cyclistes sont affamés, voire épuisés, heureusement Sylvie a préparé un repas copieux et savoureux sans quoi la montée de plus de 2 km aurait pu plomber l’ambiance. Denis est le plus généreux pour la notation du repas avec un 15/20, café compris.

Article suivant Article précédent