De Griesbach à Bezdružice Étape du 1er août

, par Bernard, Jean-Paul, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Au revoir l'Allemagne Bonjour la République Tchèque tradition, lors d'un mariage ! Enfin, tous là, à temps pour le repas !

Aujourd’hui, nous passons la frontière Germano-Tchèque. Nous n’en sommes qu’à quelques kms. Joseph et Angela nous ont accueilli gratuitement et, après la remise du fer à cheval et des revues, c’est le départ. Les cyclistes et les chauffeurs se rassemblent pour passer la frontière dont les bâtiments sont complètement désertés.
En arrivant en République Tchèque, nous cherchons des baraques où des vietnamiens sont censés nous changer des euros en Couronnes Tchèques. Pas de change mais on peut acheter des tas de choses dont on n’a pas besoin.
Soudain, un bouchon en arrivant à Broumov, une manif ? Non, un mariage ! Une corde est tendue en travers de la route, des vêtements de bébé y sont accrochés. Les voitures du cortège passent sous la corde et leurs occupants doivent verser de l’argent. Nous en sommes exemptés par un participant au mariage qui nous fait voir son alliance.
A Chodova Plana, une petite pause nous permet d’admirer deux cigognes qui paradent autour du clocher. La pause déjeuner se fait à l’ombre d’un grand tilleul dans le petit village de Michalovy Hory. Après la sieste, nous prenons un café à l’auberge. La reprise est rude pour les cyclistes car nous sommes loin des plaines de la Beauce.
Sylvie et Bernard arrivent en voiture à Bezdružice et se renseignent pour l’adresse du camping. Un habitant prend sa voiture et leur fait signe de le suivre. Traversée d’un petit village, chemin en forêt d’au moins 2 km. Les voici arrivés, le camping est à 7 km de Bezdruzice ! Ils sont très attendus. Renata, Jaroslazw, Jan et Maxime, un parisien en vacances chez eux, sont là.
Vera et Verka sont là aussi et Martin arrivera de Plzen à vélo plus tard. Jean-Paul et Hervé sont en train de suer sur leurs vélos, vont-ils trouver le camping ? on en doute. Bernard retourne au village et tourne autour de l’église. Ils peuvent arriver de Hanov par la piste cyclable sans passer par Bezdružice. Bernard retourne au camping, personne. Il repart une deuxième fois au village, attend un quart d’heure et revient. Un peu plus tard, Sylvie repart et les retrouve enfin près de l’église. Explication des cyclistes : ils sont passés beaucoup plus tôt près de l’église, lieu du rendez-vous. Personne pour les accueillir !
On leur dit qu’il n’y a pas de camping à Bezdružice. Ils prennent la décision d’aller à Konstantinovy Lazné au camping de 2005. Devant l’impossibilité de communiquer, sans adresse, sans portable (JP ne capte pas) ils repartent pour Bezdružice (toujours à vélo) où ils retrouvent enfin Sylvie au bout de 2 h d’errance ! Encore 7 km de descentes et surtout de montées à faire ! Renata prépare le lit pour Bernard et Jean Paul.
Il est temps d’arriver au camping (il est 18h45) car le dîner est servi jusqu’à 19h. Le repas est pris en commun avec Vera, Verka et Martin. Heureusement, il n’y a pas d’heure de fermeture des douches. 

Article suivant Article précédent