La communication et les nouvelles technologies

, par Bernard, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Chouette, un cybercafé ! Sylvie surfant sur le web à la lueur d'une chandelle

Partir à l’étranger ce n’est pas un problème, en Europe plus de frontière, nous pouvons payer en euros, voir le docteur sans payer mais pour donner de ses nouvelles et en recevoir, c’est une autre histoire. Bien sûr il y a les téléphones portables, bien sûr il y a internet ...
Avec le portable nous pouvons envoyer des SMS (si par chance la région est couverte par votre opérateur) mais le destinataire ne les reçoit pas forcément.
Quand on appelle directement pour correspondre vocalement, il faut d’abord changer l’indicatif, alors +33 devant en excluant le 1er zéro ou 0033 ? Allons-y, on appelle ... une voix enregistrée nous informe en Allemand. Et encore les batteries sont-elles bien chargées chaque soir...
Voyons internet – Chez Régina et Rolf « no problem » l’équipement est au top. Seulement après avoir passé les compte-rendus, les photos que nous réclame l’antenne chapelaine, il est trop tard pour passer des messages personnels. Chez Martina, son ordinateur est en panne. Qu’à cela ne tienne, on va à la Mairie, le Maire est d’accord mais il nous faut faire vite car il faut aller voir l’installation de chauffage au bois de la mairie. Les messages sont en Allemand, Martina occupée, sur lequel cliquer ? Bon nous verrons cela plus tard pour l’envoi des messages.
Nous cherchons dans les villes des cybers-espaces. De passage à Tirschenreuth, en cherchant une boulangerie, tient internet en vitrine, nous entrons. Sylvie, la championne du clavier, se met en place après avoir commandé un chocolat chaud. Bernard est intéressé car Jacqueline a envoyé un message via la boite mail de Francis. V’là le bout on va avoir des nouvelles, tiens qu’est-ce que c’est que ce message ? Hervé le seul qui connaît deux mots d’Allemand pédale en ce moment. Bon on clique. Mais où il est maintenant le message ? disparu ?
Envoi d’un SMS à Francis, réponse positive il renvoie le message.
Dehors c’est l’orage, il pleut, il tonne, puis tout à coup la lumière s’éteint, panne d’électricité. Nous attendons patiemment, éclairés par une bougie que la lumière revienne en dégustant notre chocolat. Au bout de 30 minutes miracle la lumière revient. La serveuse remet 3 euros dans la fente pour compenser ceux que nous y avions mis auparavant et repart faire le service au bar. Remise en route... Ah Ah il faut un mot de passe... Mademoiselle bitte (svp) revoici google, nous allons nous connecter. Non la connection est avortée.
Après plusieurs essais infructueux nous reprenons nos 3 euros pour régler nos 2 chocolats. Bernard repart en pensant qu’il a bien fait de poster une lettre à Jacqueline ce matin. Jean-Paul en a envoyé une mardi de la semaine dernière, Colette l’a reçue 2 jours après.
PS- Grâce aux pro de l’informatique l’antenne chapelaine et Sylvie qui capte bien : Bernard a pu lire la lettre de Jacqueline en 16 SMS. Merci les techniciens merci les balaises.
L’opérateur de Sylvie (Orange) couvre bien le territoire Européen, mais elle a beaucoup de mal à joindre Jean Paul et Bernard qui eux ne reçoivent pas les SMS, et ne peuvent capter.... )

Article suivant Article précédent