De Bezdružice à Plzeň

, par Bernard, Jean-Paul, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Promenade matinale en forêt Le départ à vélo Vera rentre en train à Plzen Bonne surprise : Marie-Agnès et Jean-Yves sont là Renata et Jaroslav nous ouvrent la route Arrivée à Plzen

La nuit dans le chalet a été reposante bien que la soirée digne d’un camp de jeunes se soit prolongée tard autour du barbecue et de la radio. (mais rien à voir avec Briey). Un bon petit déjeuner nous attend au restaurant du camping. Ce matin personne n’est pressé de partir. Est-ce parce que c’est le dernier jour de vélo et que l’on voudrait retarder la fin ?
Bernard, Martin et Verka vont faire un petit plongeon et quelques brasses dans la piscine. Ensuite nous allons faire un promenade en forêt pour rejoindre l’étang.
Bon, il nous faut partir, il est 10h30. Un bon dénivelé nous attend pour nous mettre en jambe. Verka et Martin accompagnent les cyclistes, Vera saute dans le kangoo qui la déposera au train pour Plzen.
Les cyclistes prendront des chemins buissonniers pour admirer les ruines du château de Burgstein. Son nom allemand nous rappelle que cette région était habitée par des Allemands avant la guerre.
Martin, qui connaît bien le petit chemin, nous fait passer la rivière à gué dans la forêt.
Le relief ne change guère bien que Martin nous dise souvent qu’à partir de maintenant et jusqu’à Plzeň la route ne monte plus.
Aujourd’hui le paysage change, nous apercevons des céréales dans les champs, la moisson n’est pas encore faite. Avant Listany, lieu du RDV pour le midi, nous longeons un champ de maïs et, pendant un km, d’immenses champs et bâtiments d’élevage. Le maire de la commune, interrogé par Martin et Verka, nous dira que le troupeau compte 320 vaches laitières, 80 daims et que la ferme d’une superficie de 1250 ha, est exploitée par un Tchèque, et est la 5ème exploitation de la Tchéquie.
Les retards et les escapades font que les cyclistes n’arrivent qu’à 15h au point de RDV.
Décidément cela sent la fin. Bonne surprise : Marie-Agnès et Jean-Yves sont là. Ils signent leur arrivée avec un petit remontant pétillant. Bienvenue dans le groupe.
Pour l’après midi, Martin avait raison : après quelques km, nous apercevons la ville de Plzeň dans la vallée avec le haut clocher pointu, les tours de l’usine Skoda avec sa cheminée blanche et rouge. Nous flânons dans cette plaine au confluent des 4 rivières (Uhlava, Uslava, Radbuza et Mze qui forment la Berounka qui se jette elle-même dans la Vltava). Il fait chaud, nos amis nous guident sur des petits chemins défoncés par les travaux de pose de canalisations financés en partie par l’Europe.
Et pendant ce temps-là ... L’intendance croise un couple à moto leur faisant de grands signes et faisant demi tour pour les suivre. Bernard, pressentant quelque chose, stoppe et descend à leur rencontre. Oh surprise ! le casque retiré, nous reconnaissons Renata et son mari. Ils nous ouvriront la route jusqu’à Plzeň.
Il est 18h44 quand les cyclistes arrivent. Avec 1502 km effectués en 100h03 au compteur officiel.

Article suivant Article précédent