De Zwergau à Griesbach  Étape du 31 juillet

, par Bernard, Jean-Paul, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

L'exploitation agricole le gîte les silos la table d'hôtes photo souvenir traditionnelle

Willy et sa femme refusent ce que nous leurs proposons pour l’hébergement et l’accueil qu’ils nous on réservé. Après l’orage de la veille, l’évaporation de la pluie rafraîchit l’atmosphère, nous avons RDV à Tirchenreuth pour le déjeuner. Les cyclistes se sont un peu perdus en forêt et le RDV est retardé. Un petit coin ombragé fait notre affaire, deux arbres tendent leurs troncs pour le hamac de la sieste de Bernard. Les canards et cygnes barbotent dans la mare voisine.
Pendant que les cyclistes reprennent la route très vallonnée, Sylvie et Bernard vont faire un tour en ville pour trouver du pain et éventuellement un cyberespace (voir compte rendu spécial.) Hervé et Jean-Paul ont sorti leurs capes. Ils sont arrivés les premiers à Griesbach et nous attendent sous une sorte d’abribus.

Nous sommes attendus chez Joseph et Angela qui nous indiquent où garer les véhicules et nous montrent la chambre très confortable où nous allons passer la nuit. Joseph est Maire de Märhing et agriculteur. Leur grande maison très fleurie accueille deux familles de vacanciers. Nous dînerons tous ensemble, les vacanciers et la famille de Joseph soit une vingtaine de personnes. Le repas est succulent et le fût de bière à portée de main. Il a été rempli sous pression et un deuxième robinet en haut du fût permet de faire rentrer de l’air selon les besoins... dès que les verres sont vides on nous propose de la remplir.
Après le repas et la photo traditionnelle, Joseph nous fait visiter son exploitation. 50 ha de terre et une quarantaine de vaches laitières, des lapins, un cheval. Il lui faudrait un élevage plus important pour vivre décemment. Son salaire de Maire lui permet de compléter.
La soirée se termine en buvant de la bière et du digestif, Angela une voisine parlant français et amie d’Anne Frank notre traductrice rencontrée la veille, était là à notre arrivée, elle est restée avec nous jusqu’à la fin de la soirée.
Christine, une des filles de Joseph et Angela nos hôtes, nous montre les photos qu’elle a prise en début d’année lors d’un voyage scolaire en Normandie.
Il est trop tard pour se connecter à l’Antenne Chapelaine (par Internet) ce sera pour demain matin. 

Article suivant Article précédent