A Lindenhardt Étape des 26 et 27 juillet

, par Francis

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

L'élevage de daims La fête à Creussen... ...sous la chaleur ! Visite de la région avec Martina beau paysage ! beau paysage une église soirée grillades chez Martina Pendant ce temps-là, Denis avance... Le voici à Colombey !

26 juillet

Nos amis cyclistes ont participé, hier soir, à la Fête de la ville de Creussen dès 20h00. Bière saucisses...au programme. Un fer à cheval en souvenir de la Marche au Cœoeur de l’’Europe de 2005 a été remis au maire de Creussen.
Ils sont hébergés chez Karl-Hans éleveur de cochons à Lindenhardt.
Ce matin au petit déjeuner, adieu tartines confiture,… remplacées par charcuterie, fromage….
Au programme de la matinée, une petite marche de 4 kilomètres et visite d’’un élevage de daims. Cet après midi, 14h30 chaleur étouffante, fanfare. …Cherchons fraîcheur au bord de l’’eau pour la sieste.
Ce soir Bernard étudie le reste du parcours et Sylvie rédige des compte-rendus que vous lirez prochainement.
19h45, l’orage gronde, les gars ont rangé leur lessive qui a séché dans l’après-midi. Sylvaine prend des forces pour faire du vélo à partir de mardi.
Des nouvelles de Denis
Ce soir, après une étape de 104 kilomètres, il reprend des forces à Gironcourt sur Vraines (que certains connaissent probablement). Un orage menaçait, et Denis a préféré raccourcir son étape. Le massif des Vosges se termine, il prévoit demain de passer par Colombey-les-deux-Églises et de rejoindre peut-être Bar sur Seine puis de rouler entre 140 et 150 kilomètres (Denis est un cycliste très entraîné). Il est en pleine forme aussi bien physique que morale.

27 juillet

Deuxième jour de repos pour les cyclistes. Martina et son mari leur font visiter la région, un parc naturel….
Ce soir grillades chez Martina et Hermann.

Des nouvelles de Denis.
Denis, après avoir fait une petite halte d’une heure à Colombey-les-deux-Eglises, est arrivé à Bar-sur-Seine après une étape de 150 kilomètres. Il semble être frais comme un gardon.
Demain il pense effectuer une distance aussi longue.

Article suivant Article précédent