De Niedernberg à Sulzbach am Main Étape du 24 juillet

, par Bernard, Francis, Jean-Paul, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Ah ! les pistes cyclables, quel plaisir ! Petite halte devant Aschaffenburg Les gros bras remontent l'énorme bateau à rames sur la rive Les péniches sur le Main Oh ! la selle !!! ça doit être confortable, non ? Pique-nique au bord du Main Rosemarie, Horst et le groupe de marcheurs de Sulzbach Dédicace

Nous avons RDV avec Marion et sa collègue à 9h pour partager notre petit déjeuner offert par la Mairie. Café, jambon, fromage, jus de fruit....
Comme l’étape d’aujourd’hui est très courte, nous décidons de visiter Aschaffenburg tous les quatre à vélo. Les toiles d’araignée du vélo de Bernard vont disparaître. La piste cyclable le long du Main est très ombragée, il fait beau.
En arrivant à Aschaffenburg, un groupe de jeunes filles encadrées par des adultes a besoin de nos gros bras pour remonter un énorme bateau à rames sur la rive. C’est l’occasion de parler anglais pour connaître le meilleur chemin vers le château. Les appareils photos chauffent pour garder le souvenir du château et des péniches imposantes qui circulent sur le Main . Nous visitons rapidement la ville et achetons le pique-nique pour le midi. Le pique-nique à la bière est pris à l’ombre, au bord du Main, sur un banc. La circulation cycliste est intense sur la piste.
Retour à la salle de Niedernberg où nous avions laissé les véhicules et départ vers Sulzbach. Le Maire de cette ville nous y attend à 17h. En attendant, nous nous offrons chacun une glace maison colorée, volumineuse et délicieuse, sauf Jean-Paul qui reste fidèle au café.
Un café nous est offert à la Mairie et nous arrivons au foyer des marcheurs de Sulzbach. Les responsables du comité de jumelage (la ville est jumelée avec Urrugne près de Bayonne) nous ont préparé plateaux de charcuterie et de gâteaux. Jean-Paul a eu raison de refuser la glace, il peut manger de la charcuterie ... pas nous, d’autant qu’on nous invite au restaurant ce soir à 19H30, dans moins de deux heures ! 
Nous nous retrouvons une douzaine de personnes au restaurant avec le maire Peter Maurer, sa femme, le maire « antique » et des bénévoles du comité de jumelage. (Rosemarie, Horst, le président des marcheurs ...) Un kir framboise au champagne à l’apéritif, soupe aux boulettes de foie pour les plus audacieux, agneau « mit » salades variées, schnaps à la poire william offert par le patron. Nous signons le livre d’or de la ville et celui du restaurant ; On nous remercie d’être présents, c’est l’occasion pour nos hôtes de se retrouver... Nous avions déjà eu cette remarque lors d’une étape précédente.

Des nouvelles de Denis de retour en vélo vers La Chapelle sur Erdre : Denis a passé la frontière française ce soir, il passe la nuit à Lembach à 15 km de Wissembourg. Denis a pour objectif de passer par Orléans et, de ce fait, ne prend pas le même itinéraire qu’à l’aller. La route est assez éprouvante, passage d’un col, mais il semble en pleine forme. Il prévoit d’arriver demain à Epinal, mais un nouveau col semble l’attendre.

Article suivant Article précédent