De Selommes à Bricy Étape du 3 juillet

, par Jean-Paul, Sylvie

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

chaleureuse soirée à Selommes le petit déjeuner chez Janine et Michel Le départ de Selommes Jean-Paul assure la sécurité ! Tour du télégraphe à Baccon Lydie et Gilbert nos hôtes Départ de Bricy

Après l’excellente et chaleureuse soirée à la salle des Fêtes du Foyer Communal de Selommes et le petit déjeuner chez Janine et Michel, nous reprenons la route vers 8h30.
La Méhari de Michel ouvre de nouveau la route. Roger, Bernard, Raymond et un voisin, nous accompagne à vélo. Après les 70 km de la veille, nous sommes partis pour 75km dans la petite Beauce. La route relativement plate serpente dans les parcelles de blé de plus en plus grandes. Aux cultures traditionnelles de céréales s’ajoutent depuis quelques années les pommes de terre.
Le midi nous pique-niquons au pied de la tour du Télégraphe à Baccon.

Dès la fin du XVIIIème siècle, la France fut le premier pays à posséder un réseau de télécommunications grâce au télégraphe aérien inventé par Claude Chappe(1763-1805).
Baccon possède la seule tour du télégraphe Chappe existant dans la région Centre et l’une des rares en France.
Cette tour faisait partie de la ligne reliant Paris à Bayonne qui comptait 110 postes. La communication optique était réalisée par un dispositif à bras mobile. Les messages codés étaient vus et retransmis de station en station. Un signal pouvait parcourir la ligne Paris-Bayonne en 40 minutes. Il fallait environ 40 h pour transmettre un message équivalent à 2 feuilles 21x29,7, de Bayonne à Paris.

Ce midi le cerisier du presbytère nous fournira le dessert, il en restera même pour le lendemain.
L’après-midi nous enfilerons nos capes, le ciel déverse son petit rafraîchissement. Arrivée à Bricy sans doute à cause de la proximité de la Base Aérienne, Sylvie s’envole, nos compteurs marquent 30 Km/h nous peinons pour revenir sur elle. Lydie la secrétaire de Mairie nous accueille.
Elle fermera la Mairie quelques instants pour nous installer chez elle. Le soir avec son mari Gilbert, ils ont invité Danielle, Michel et Marcel, des amis cyclotouristes pour dîner. Le vélo, le travail chez John Deere, l’usine des hommes, mais aussi la vie à Bricy et son évolution ont alimenté les conversations. Nous dormirons chez Lydie et Gilbert, ils nous ont laissé leur maison pour la nuit. Sympa … !

Article suivant Article précédent