Le retour vers Nantes La randopéenne 3 mai 2012

, par Christine, Denis

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Le gite du Moulin vert à Tumiac Les sinagots construits au gîte La visite pédagogique des marais salants Petite halte à Rochefort-en-terre Arrivée pour des grillades à Couëron On est fières du collier de cuir fabriqué par Irina Un autre cadeau : le digestif allemand

Jeudi 3 mai 2012, c’est le jour du départ. Il nous faut tout débarrasser et faire le ménage dans les dortoirs avant 12 heures. En attendant, nous sommes invités à découvrir les Ateliers de Service d’Aide par le Travail (ESAT) du Moulin Vert à côté du gîte. Leur but : aider la réinsertion de personnes isolées en grande difficulté psychologique par le travail manuel. Dans cet établissement, ces personnes fabriquent des maquettes de vieux bateaux qui naviguent dans le golfe du Morbihan. D’où l’appellation, « les voiles rouges du Moulin Vert » appelées sinagots. Les maquettes sont vendues à partir de 32€ à des particuliers ou des collectivités. (Contact). La visite se poursuit par le potager sous serre, également entretenu par des jardiniers de l’atelier. A 12 heures, nous déjeunons sous le barnum puisque les chambres et la cuisine sont propres et vidées des traces de notre séjour.
Nous quittons Tumiac en début d’après-midi pour aller visiter les marais salants de Saint Armel et la réserve ornithologique en face de l’île Tascon à la sortie de la rivière de Noyalo. Passionnante, la découverte des plantes, des oiseaux migrateurs et des explications écrites sur la récolte du sel après son passage de l’étang dans 3 bassins de façon à ce qu’au final la teneur en sel soit 10 fois supérieure à celle de la mer ! Il faut nous séparer avant le retour à La Chapelle-sur-Erdre. Certains rentrent directement, d’autres par le chemin des écoliers avec une visite de la pittoresque cité de Rochefort-en-Terre.

Article suivant Article précédent