Récit du voyage en Italie

, par Béatrice, Nicole

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Valstagna Visite de Bassano del Grappa avec Paola Venise et ses canaux

Six participants : Sylvie, Eliane, Béatrice et Francis, Nicole et André.

Vendredi 6 mai : une journée en avion, bus et train pour aller de Nantes à Valstagna.

Avion Nantes Paris Orly, navette entre Orly et Roissy Charles de Gaulle, puis Paris Venise Marco Polo.
Bus pour se rendre de l’aéroport à Venise Mestre. Enfin le train pour aller à Valstagna avec un changement à Bassano del Grappa.
Depuis le début de la matinée, Béatrice a un œil qui gratte et pour cause, Sylvie lui a retiré un long cheveu avec son bulbe.
Danielle est venue nous accueillir à l’aéroport. Arrivée à la gare de Carpané-Valstagna.
Valstagna : un joli petit village de 1.900 habitants, longé par le Brenta et dominé par la montagne (Préalpes).

Dîner offert par Danielle qui a une très jolie maison avec un porche et une cour intérieure pour y accéder. Nous dormons au 2e étage en chambrée, cuisine et sanitaire compris..

Danielle a quitté Bras sur Meuse, il y a six ans pour acheter cette maison à Valstagna, ville natale de son père qui a fui les fascistes pour s’installer en France, toute la famille Cavalli est née en France.

Samedi 7 mai  : Visite de la grotte de Valstagna, visite des terrasses et découverte de la ville.

Nous nous rendons à pied à la grotte di Oliero, le long du Brenta, vallée magnifique coincée entre la montagne et le fleuve, pas de traces de pollution. Visite guidée de la faune et la flore. Concrétions de différentes couleurs selon la composition de la roche.
Deuxième visite guidée par des amis de Danielle : les terrasses.
(les terrasses à flanc de montagne avec des murs de pierres sèches et apport de terre pour cultiver le tabac). Culture très encadrée et donnant lieu aussi à de la contrebande vers l’Autriche toute proche. Grimpette pour dominer tout le village : une vue époustouflante mais qui se mérite (sentiers de chèvres avec cailloux roulants). La descente n’est pas moins compliquée. Les amis de Danielle ont créé une association pour entretenir ces terrasses. Pour 10 euros, il faut entretenir une terrasse (surtout enlever les arbustes qui cassent les murets). Danielle possède une terrasse. Retour pour le repas : les pâtes fourrées sont bonnes et reconstituantes. L’après-midi est plus calme. Il est consacré à la visite en solo de Valstagna, rafting sur la rivière, découverte de plusieurs places.
Le soir, visionnage du CD de la "Marche au cœur de l’Europe" pour présentation officielle le mardi à la bibliothèque. Les affiches sont visibles dans le bourg.

Dimanche 8 mai Visite guidée de Bassano del Grappa par des amis de Danielle.
Visite de la ville de Bassano del Grappa (el grappa signifie eau de vie). voir doucement sur le Brenta. Belle maison (hôtel) avec une partie du Moyen Âge et une partie plus récente avec dentelles de pierre.
- place de la liberté : horloge, maisons peintes (moins onéreuses), maisons avec marbre.
déplacement vers le port et le Brenta avec vieux pont de bois superbe.
destruction des remparts pour profiter du panorama sur la montagne.

Le midi, repas froid chez Maria Lucia et Umberto (les parents de notre guide Paola) quelques recettes concoctées par Marie Lucia : jambon blanc fourré aux olives noires mixées et mélangées avec de la mascarpone ; gâteau macédoine (style gâteau au yaourt avec trois pommes, deux poires et une banane, le tout râpé ou écrasé) + raisins secs.
Chez eux des feuilles avec le nombre 58 sont affichées pour éloigner les mouches (ce tracé évoque pour elles une toile d’araignée). A vérifier car nous avons vu également un tapette à mouches.

Repos puis visite de Marostica, ville dont le centre est fortifié avec château inférieur et château du haut. Dualité entre les deux châteaux qui donne lieu tous les deux ans à un tournoi d’échecs avec personnages grandeur nature et même quatre cavaliers ...à cheval (des vrais).
Marostica est la ville des cerises et des asperges. Nos deux chauffeurs, Danielle et Pier Antonio conduisent ... à l’italienne.
Pier Antonio : l’homme aux 63 machinas (voitures) nous montre comment tricher avec la ceinture de sécurité (tee-shirt barré d’un dessin de sangle + petite fixation pour éviter l’alarme de la ceinture).

Lundi 9 mai  : visite de Venezia.
Arrivée à la gare de Santa Lucia. Choix du matin : arriver à la place San Marco en passant sur le pont du Rialto (hélas en travaux) en prenant les ponts et les rues les moins fréquentées pour voir la vie des vénitiens en longeant parfois le Grand Canal (voir circuit carte avec Béatrice comme guide). Arrivée sur la place San Marco : palais des Doges, Basilique, Campanile, tour de l’Horloge).
Nous retrouvons Danielle qui nous a réservé un restaurant "alla Basilica".

Après midi sans Danielle, qui est un peu fatiguée et préfère rentrer à Valstagna. Circuit préconisé par Paola : la Venise des quartiers avec petites places au calme (chacune a un puits). Arrêt sur la place du Ghetto puis retour vers la gare pour rentrer à Valstagna.
le lundi est peut être une journée à privilégier pour les visites. Elle semble réservée aux scolaires.

Mardi 10 mai : Valstagna
Essayer de monter les 4.444 marches de la Cala del Sasso pour atteindre le haut plateau à environ mille mètres. C’est une voie créée à la fin du XIVe siècle pour descendre dans la vallée les troncs d’arbres coupés sur les hauteurs.
Les bûcherons empruntent les marches et les troncs, la partie pavée (laisser glisser les cordées de troncs) - nombreux accidents mortels.

Après midi, visite de la bibliothèque et du musée du tabac
bûcherons : fabrication du charbon de bois (la plus ancienne des activités)
Le soir, présentation de "la Marche au cœur de l’Europe". Danielle est un peu déçue du peu de participation mais nous sommes contents des bons échanges. A noter : problème pour faire dérouler le montage avec sans doute trop d’arrêts sur image - à revoir.

Mercredi 11 mai : de nouveau Venezia
Hélas sous la pluie et sans notre guide Béatrice qui nous a quitté pour Rome.
notre souhait : essayer de prendre la navette pour visiter les îles (Murano et Burano - 20 euros). Au lieu de bien se repérer sur les plans, les renseignements demandés aux Italiens nous ont égarés donc abandon de l’idée de visiter les îles ... sous la pluie (le temps étant par ailleurs limité).
Déjeuner dans une pizzeria (attention aux arnaques : les gressins offerts avant le repas ont été finalement payés très chers - 11.50 euros les 8... hors taxes) par contre les pizzas furent excellentes.
Toujours la pluie, on se décide de prendre le vaporetto (sorte de métro aquatique) pour se rendre de la place San Marco à la gare en passant par le Grand Canal.
Avant de quitter les lieux, un petit crochet pour qu’Eliane puisse prendre en photo "le pont des soupirs". les grands palais du Grand Canal sont pris en photo de façon méthodique - superbe souvenir.
Au retour en train, arrêt à Bassano pour l’achat d’un cadeau pour Danielle (une poule en céramique uniquement faite à Bassano) une petite pose pour l’achat d’un gâteau pour le soir (strudel) puis investissement dans du Tintin en italien dans une superbe librairie ...à l’ancienne.
Au moment de prendre le train pour finir le parcours, panique à bord : Sylvie a oublié son sac à dos dans un magasin : lequel ? grand blanc !
Après une course folle (le sac à dos n’était pas à la librairie, ni à la boulangerie, il fut enfin retrouvé dans le magasin de céramique), nous devons attendre le prochain départ du train vers Valstagna.
la poule en céramique est offerte le soir à Danielle : c’est un objet qui peut servir de cruche à eau ou à vin.

Jeudi 12 mai : c’est déjà le dernier jour.
un peu de ménage puis Danielle nous invite au café avec Pier Antonio ; Nous goûtons enfin le chocolat chaud très épais : un régal et malgré tout assez léger pour l’estomac. C’est une invitation de Per Antonio. Le midi, repas rapide avec les restes. Les sandwiches ont été préparés pour la pose à Lyon entre deux avions. Danielle nous accompagne au train, toutes les valises sont dans sa voiture.
Voici un très bon séjour qui prend fin.