Sortie vélo du 16 mars 2014 - Frossay

, par Christine

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Surprise : On ne voit pas à 5 mètres Aïe ! pas de bac En attendant que la brume se lève... 9h30, ça y est on embarque Les nains de Rouans nous étonnent les chevaux nous rappellent Iga Pause café un café en mars et ça repart ! ça roule... Pause pique-nique à Frossay - les vélos sont alignés ! Pause pique-nique - les filles sont sages pause pique-nique Le long du canal de la Martinière, les cigognes sont de retour Retour sous un soleil éclatant

Cette sortie est destinée à nous préparer à la semaine du canal de Bourgogne prévue début mai 2014.

Le circuit envisagé ce samedi fait une boucle en partant du Bac du Pellerin, direction Rouans et Frossay par des petites routes et retour à partir du Migron le long du canal de la Martinière. Au final, on fera près de 50 km.
Au départ à 9 heures précises, tout le monde était présent, soit 10 cyclistes et un accompagnateur voiture, mais une surprise nous attend : le brouillard est tombé d’un coup sur la Loire et c’est la purée de pois : le bac reste à quai au Pellerin. Après quelques discussions, les connaisseurs locaux proposent d’attendre. C’est une bonne idée car le brouillard se lève et à 9h30, nous voilà embarqués. En cette magnifique journée, nous ne sommes pas les seuls adeptes de la petite reine.
Les routes de campagne nous permettent de découvrir de beaux paysages où se retire très progressivement l’eau des inondations des jours précédents. Les oiseaux des marais s’en donnent à cœur joie. Quant à Richard qui se balade en attendant de nous retrouver aux points d’étape se désole de ne voir que des vaches à chaque tournant. On est vraiment en campagne et nous les cyclistes apprécions énormément malgré les quelques côtes à grimper. Nous avons quand même eu la belle surprise donnée par la commune de Rouans à ses visiteurs avec les joyeuses sculptures de nain qui jalonnent l’entrée de la ville. Roger et Jean-Marc ne résistent pas à ce trait d’humour.
Richard nous a trouvé un arrêt pique-nique à Frossay bien apprécié.
Après cette pause bucolique nous rejoignons le Migron au bord du canal et nous voilà partis pour une belle ligne droite jusqu’aux machineries du canal. La voie cycliste pour rejoindre le bac a été récemment très bien aménagée et sécurisée et laisse le plaisir à de très belles vues sur la Loire.

La Bac est là, Richard aussi, nous arrivons tous pour 15h15 à notre point de départ après cette belle journée ensoleillée.

Nous avons pu nous refamiliariser avec nos vélos après la pause hivernale, vérifier quelques petits réglages et habituer nos muscles aux coups de pédales et à la selle. Au final, on est tous contents de notre performance.