Le Grand Départ Etape du 28 juin

, par Nicole

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Les participants et les supporters au matin du 28 juin 2008 vélo de pro vélo d'amateur vélo de pro rupture d'un axe de roue Denis et Claude constatant les dégâts Une petite pause méritée Sur la route... La sortie de Saint-Mars-du Désert

Vers 9h30, après avoir attendu Jean Paul, salué nos supporters et avoir été mis en boîte par de nombreux photographes, nous sommes partis à douze vélos vers la première étape du Grand Voyage en direction de la République Tchèque.
Pour certains, la première étape s’est vite terminée. En effet, une centaine de mètres après le départ, un incident technique a contraint deux des cyclistes à s’arrêter là, sur rupture d’un axe de roue.
Denis devra réparer sa monture s’il veut rejoindre le groupe dans quelques jours à Selommes.
A Sucé sur Erdre, quelques amis étaient sur le pont pour nous applaudir. Nous empruntons ensuite la route qui nous mène à Saint Mars du Désert.
Quelques supporters à vélo nous quittent. Il ne reste plus que le noyau dur du groupe. C’est à six que nous arrivons à Saint Mars du Désert. Les mariés et les invités nous ont applaudi et nous entendions même une fanfare (bien sûr pour fêter notre arrivée !!!)
Après une restauration rapide offerte par notre photographe à vélo, nous continuons vers Couffé : ‘ y a, ‘y a, ‘y a des côtes. – nous finissons de les monter à pied – « qui ménage sa monture va longtemps »
Un bon soutien logistique nous y attend en la personne de Georgette et sa copine. Pour le pique-nique, elles nous ont apporté quelques remontants : rosé,gâteau, chocolat, café… La vie est belle. Jean Paul leur propose de faire la même chose à chaque étape… A voir, l’affaire ne semble pas conclue. La vie est belle mais le premier pépin s’annonce. Pendant que nous mangions, le pneu avant du vélo de Sylvie a lâchement perdu de l’air : il était plat, crevé, pas nous. La rustine a été posée vite fait, bien fait par les deux hommes du groupe.
Nous sommes de nouveau sur nos deux roues. Stéphane, le fils de Jean Paul, nous a concocté un petit trajet sur les petites routes pour éviter Mésanger.
Quel n’est pas notre étonnement à Roche Blanche : nous semblons être attendus et ce par des connaisseurs, une dizaine d’hommes au passage de Sylvie n’ont pu prononcer qu’un seul mot : RESPECT. Un mot fort qui en dit long.
Continuant notre chemin vers la Rouxière, nous commençons à profiter à tous les accueils qui se présentent : un troupeau de vaches très curieuses de notre apparence, certains en grands voyageurs, d’autres en dilettante.
A la Rouxière, nous ne faisons pas d’arrêt. Nous commençons à être pressés d’arriver. Nous roulons sur une route fraîchement gravillonnée nous obligeant à prendre nos distance par rapport aux berges.
A 17h10, après 52km pour 5h30 de route, nous posons nos vélos à La Chapelle Saint Sauveur. Maryvonne passe en tête le panneau et sentant la performance accomplie sans soucis lève le bras pour libérer toutes ces tensions. Quatre amis nous ont rejoint pour passer la soirée et la nuit.
Nous nous reposerons dans l’ancienne maison des « Amis de Raymond ».. La maison des « Amis de Raymond » accueille des personnes handicapées pour les sortir de leurs contextes quotidiens. Ils nous ont préparé le dîner et nous avons partagé le repas avec eux dans leur nouvelle maison ouverte au printemps 2008.
Après une bonne nuit réparatrice et le petit déjeuner offert par les « Amis de Raymond », nous reprenons nos vélos.
En suivant quelques conseils sur les itinéraires, nous apportons des modifications mais Sylvie promet par la suite de revenir sur les pas d’Iga. Nous allons donc suivre le GR3 qui s’avère être plus un chemin pour randonneur que pour cycliste. C’est un peu galère.
Nous nous séparons : Sylvie et Jean Paul en direction de Saint Sylvain d’Anjou, Maryvonne, Marie Paule et Nicole en direction de Varades.
Sylvie et Jean Paul vous raconteront leur parcours. En attendant, voici en résumé le retour des trois filles vers la Chapelle sur Erdre : direction Varades, puis nous longeons la Loire de Varades à Ancenis sur le GR3. Nous le déconseillons fortement pour les cyclistes, trop galère pour apprécier le paysage. Ancenis – Oudon : bonnes pistes reconnues déjà lors de la sortie à Saint Florent le Vieil.
Pique-nique à Oudon sur les bords du Havre avec comme décor la Tour.
Fort de la trouvaille du week-end précédent, nous empruntons un raccourci nous évitant la côte de Oudon pour aboutir dans un charmant petit village de l’île Bridon et les coups de pédales nous mèneront jusqu’à Thouaré où Maryvonne est attendue par Michel, son mari après 54km depuis la Chapelle Saint Sauveur : retour en voiture. Nous poursuivons à deux vers Sainte Luce.
Marie Paule déraille. Elle est bien vite dépannée par Michel et Maryvonne qui se sont étonnés de la voir pousser son vélo. Arrivée sans problème à la Beaujoire où Marie Paule rentre chez elle après 62km dans les mollets. Il ne reste plus que Nicole qui continue vers la Chapelle sur Erdre où elle posera pied après 72km. Dédé l’attend avec un bouquet de fleurs.

Article suivant