De Montlouis à Amboise. Etape du 18 juillet

, par Christine, Maryvonne

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Amboise, on y reviendra Denis fait ses ajustements photo Comité d'accueil pour André Voilà l'heureux élu du jour Avec la bénédiction de son épouse Nos amis nous ont gâtés On va se régaler La table est super bonne La pagode de Chanteloup visitée par certains, les autres digèrent ! Site qui réserve des surprises aux visiteurs Revoilà Ambroise, notre étape finale Soirée tarot dans le couloir de l'hôtel

Petite étape qui nous permet de faire une première grasse matinée. Le petit déjeuner se prolonge autour de la bonne table habituelle. Nous quittons le centre équestre de Montlouis vers 10h30. Nous roulons à bonne allure.
Nicole nous a appris ce matin que c’est l’anniversaire d’André. Alors Roger lui trouve un bon vieux cep de vigne qui ressemble à une œuvre d’art. Roger l’installe sur son porte-bagages. En chemin, nous cueillons des fleurs que nous attachons au cep. C’est un magnifique bouquet champêtre.
Lussault-sur-Loire, bientôt, nous apercevons la pancarte d’Amboise. Arrêt obligatoire pour immortaliser notre point d’étape final. Denis prend la position pour faire ses ajustements afin de nous mettre tous dans la boîte. Nous reprenons nos vélos et remontons vers l’intérieur des terres pour notre rendez-vous à la Pagode de Chanteloup. Nos deux compères sont là, ils nous attendent patiemment.
André a droit à une haie d’honneur très fleurie pour consacrer son jour anniversaire (on ne sait pas lequel ?)
Béatrice et Francis ne tardent pas à nous rejoindre avec le pique-nique du jour : salade de riz maïs orange, tarte tomate thon œufs plus tarte saumon brocolis et en dessert flan antillais brownies et crème anglaise. C’est un régal. Un petit groupe se décide à visiter la pagode et le reste de l’équipe se repose. Le ciel se nuage, nous partons dans l’après-midi pour rejoindre notre petit hôtel des Arts au pied du château d’Amboise.
Après avoir mis nos vélos à l’abri dans un local, exigu mais bien utile, de l’hôtel, nous nous installons dans nos chambres respectives sur deux étages. Pour les ablutions, ce sera à la queue leu leu pour cause d’un seul water et d’une seule douche. Nous avons deux heures de quartier libre dans le centre d’Amboise. C’est une petite ville très touristique avec des boutiques. Il pleut par intermittence et le ciel se charge de plus en plus. Pas le choix pour le repas du soir puisqu’il pleut des cordes, nous nous retrouvons sous un kiosque à l’abri pour manger nos pizzas salades et on aura des tisanes à l’hôtel des arts pour se réchauffer.
Nous nous présentons bien couverts et encapuchonnés pour le spectacle du soir « son et lumière » dans le château d’Amboise. Pas de chance, le spectacle est annulé, Christine se fait rembourser les places, ce sera pour notre prochaine visite. Le terrain est trop trempé et dangereux pour les chevaux et dommageables pour les costumes. Nous rentrons donc à l’hôtel. Certains se couchent, d’autres se décident pour une belote et s’installent dans la salle de bain et le couloir.

Article suivant Article précédent