De Saint-Georges-des-Sept-Voies à Saumur Etape du 15 juillet

, par Christine

Album photos

AIDE Pour afficher le diaporama, cliquez sur une des photos

Un avant goût de l'Abbatiale de Cunault La Loire majestueuse Les villages troglodytes On ne se lasse pas de l'admirer Pause ombragée Attention à l'armoire ! Le château de Saumur ne peut pas se rater Le cloître de l'Abbaye de Fontevraud… ... et son expo de chevaux de manèges Lever du jour sur le chateau de Saumur

Nous quittons notre sympathique hébergement troglodyte sous le soleil, et redescendons sur Gennes au bord de la Loire. Nous faisons un arrêt à Cunault pour la visite du prieuré, ainsi que les ruines de l’église Saint-Maxenceul. Puis arrêt photos à Trèves, pour sa belle église romane, ainsi que les vestiges d’un château fort datant du XV siècle avec son magnifique donjon. Ensuite c’est le village de Chenehutte, avec son port et ses nombreuses petites barques. Au passage, nous admirons les belles demeures en pierre de tuffeau et couvertes d’ardoises qui témoignent d’un riche passé.
Après avoir cherché notre chemin dans la ville de Saumur, nous arrivons à l’île Offard où se situe notre Auberge de Jeunesse.
Nous nous installons dans les deux chambres réservées. Puis, il faut parquer les vélos, et nous voici prêts pour le pique-nique du midi, sous de grands peupliers, tout prêt du centre d’hébergement.
Cet après-midi, c’est relâche et au choix de chacun ; Il y a plusieurs propositions de faites. Nicole, Sylvie, Jean-Marc et Denis prennent leur vélo en direction du château de Montsoreau, les hommes, plus courageux, poussent jusqu’à l’Abbaye de Fontevraud. Richard, André, Joëlle et Christine C. choisissent la visite du château de Montsoreau en voiture. Claire et Maryvonne avec Roger et Christine S. partent directement pour l’abbaye de Fontevraud. Nous arrivons juste pour une visite guidée qui commence. Les Bâtiments sont imposants, constitués d’un cloître, d’une chapelle, d’une cour intérieure, des infirmeries ... Aujourd’hui l’abbaye de Fontevraud est un centre culturel pour la région, et bien au-delà. Mais il aurait fallu plus de temps pour contempler cette belle bâtisse, et se balader tranquillement.
Roger et Christine proposent un arrêt à la savonnerie de Saint Martin de Candre, où ils ont l’habitude d’acheter de bons savons parfumés. C’est un vrai délice de senteurs dans le magasin, nous succombons et faisons nos provisions.
Dernière étape pour la journée, visite du château de Montsoreau. Très bel édifice construit au bord de la Loire, ce qui lui donne du charme. Mais sommes déçus par la visite, il s’agit plus d’un musée sur le « fleuve royal » que fut la Loire pour le commerce durant des siècles, que d’une recherche historique sur le château.

Nous rentrons à l’auberge de jeunesse il est environ 18 h 30. Après une bonne douche et un temps de repos, Christine me propose de me ramener au centre de Saumur pour passer la soirée avec ma fille Claire, qui vient juste de s’installer dans cette ville. Le reste du groupe a opté pour une soirée moules/frites proposée par le centre d’hébergement.
Je suis heureuse de la voir dans son nouvel appartement, elle commence demain son apprentissage sur Bourgueil. Nous échangeons quelques nouvelles, et pour fêter cela nous décidons d’aller au restaurant. Il fait bon dans la rue, et nous nous installons à une terrasse, où nous nous régalons avec des spécialités de la région : fouées aux rillettes et boudin noir, ainsi que des galipettes farcies au fromage de chèvre et au beurre d’ail.
Après une bonne soirée au restaurant, nous flânons dans les rues du centre ville et sur les bords de la Loire. Bientôt, c’est l’heure de se quitter et de rejoindre le groupe. Je lui souhaite bon courage pour demain.
De retour à l’auberge de jeunesse, je retrouve mes compagnons de route encore attablés. Ils viennent de faire quelques pas de danse entraînés par la soirée musicale du camping. L’ambiance est joyeuse.